L’alcoolique et son entourage…

31012009

imgp0340.jpg

Si il y a quelqu’un qui a subit de plein fouet ma maladie ou plutôt les effets de celle ci c’est bien ma famille.Si je prend les choses dans l’ordre, voyons voir…

Mon père, bien que malade comme moi,  m’a néanmoins vu quelques fois et surtout dans les derniers mois de sa vie , sous l’emprise de l’alcool, et comme dirait l’autre: il y à qu’un alcoolique qui peu en comprendre un autre : jamais il ne m’a fait de morale ni de reproches. Rien que des mots simples du style  » attention à toi , ce n’est pas bon pour toi… » comme si il savait bien que ni lui ni personne ne pouvais m’aider si je ne le voulais pas. Je crois malgré tout que l’un des seuls effet positif de la maladie et quelle nous a rapprochée inconsciemment et qu’une certaine compréhension et compassion c’est installé entre nous. Aujourd’hui j’ai mal ! Mal de ne plus l’avoir prés de moi. J’aimerai lui parler honnêtement lui dire que je suis alcoolique et surtout que j’ai trouvé une solution (qui ne règle pas tout certes mais qui au moins me permet de vivre 24 heures sans faire usage d’alcool) ne pas le juger mais l’écouter si il avait envie de s’ouvrir à moi et qui sait peut être qu’avec moi il aurai accepter cette main tendue ? Personne ne peux savoir. (Avec des Si…) En tout cas où tu es papa …je pense très fort à toi et espère que tu es fiert de tes enfants.

Ma mère, mes frères, eux « sains de corps et d’esprit » ont certainement beaucoup plus de mal à comprendre cette maladie déroutante. Pourquoi on boit quand on à une super femme, de beaux enfants, pas de « raisons « . Je dis aujourd’hui : parce que un jour, j’ai mis le pied un peu trop au bord de « l’enton-noir » et entamé ma descente au fond.Je suis malade et malheureusement il a fallut que l’alcool fasse son travail de destruction, lentement mais surement , pour qu’un jour j’ai un petit moment de lucidité pour me dire « il faut que je fasse quelque chose ».J’ai eu la chance de ne pas avoir tout perdu avant ce petit moment de lucidité! Ça doit être dur de voir un proche se détruire et ne pas comprendre pourquoi il fait ça. Moi, c’est le fait que je suis aussi alcoolique qui à atténué cette incompréhension vis à vis de l’alcoolisme de mon père.Ma mère mes frères eux ont pris ça de plein fouet !

Ma femme et mes enfants. J’essaie de ne pas trop penser à l’enfer que j’ai du faire vivre à mon épouse! C’est dégueulasse? Non , mais à quoi ça servirai à part me mettre le moral dans les chaussettes? Toutes ces heures que j’ai passé au bar… tout cet argent de la famille que j’ai gaspillé égoïstement, pour ma gueule! Toutes les choses que l’on à pas fait … Connais pas?j’y vais pas. Pas d’alcool? j’y vais pas (ou alors je me blinde avant!) Pas bien brillant tout ça, mais c’était malheureusement mon quotidien . Quelle patience il à du lui falloir pour supporter ma descente aux enfer? Ce n’a pas du être la vie dont elle avait rêvé petite fille ! Mais comme je l’ai dis, je ne peux pas changer le passé, mais je peux agir sur maintenant,tout de suite, aujourd’hui. Je travail dans ce sens mais les résultats sont lents, trop lents à mon goût de malade alcoolique, moi qui ai toujours voulu tout tout de suite. J’aurai même tendance dès fois a vouloir reprendre une place que ma femme à occupé pendant des années , maladroitement, comme un alcoolique dans un monde normal ! Pour ce qui est de mes enfants, l’affection qu’ils me portent, leurs joie de me voir partir en réunion AA et leur anxiété que je lis dans leurs yeux quand je ne suis pas bien en dit long sur le traumatisme que j’ai causé dans leurs esprit de petits enfants d’un dizaine d’année. Je leur en ai parlé et ils ne veulent pas que « je reboive de l’alcool  » même eux « n’en boiront pas ». L’alcool leurs fait peur, car ils savent que : c’est la seul chose qui peut leur enlever leur papa…







objectifminceur |
annemariegattautmatristesse... |
Maxi Flore |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Belle et Mince pourquoi pas
| sauvons la convention colle...
| Myopathie, maladie neuro mu...