Tu m’a donné la force…

14022010


img0071.jpg

Papa,

Je ne peux dire si tu étais alcoolique comme moi, mais je sais que se putain de produit ne t’a pas fait de cadeaux.

Comme moi tu as eu du mal à gérer tes émotions à un certain moment de ta vie et comme moi l’alcool t’as aidé un temps.Mais le travail de destruction s’est installé doucement jusqu’à ce que tout retour en arrière ne soit plus possible. Les problème n’ont pas tardé à venir les uns après les autres.

Je sais pas si cette maladie est  génétique mais je te ressemble tellement quand je regarde l’homme que je suis. Tu étais honnête et droit, un peu sévère à mon goût mais tu étais comme moi, un homme avec ses défauts et ses qualités. Pourquoi n’as tu pas voulu m’écouter quand je t’ai dis de te faire aider autrement que par les médecins que tu avais usés les uns après les autres. Tu devais certainement croire que tout était perdu. Pourtant vers les derniers jours de ta vie tu semblais avoir repris le dessus comme l’accalmie qui précède souvent le dernier souffle chez le malade en fin de vie. C’est bien ce qui c’est passé. Une semaine après tu nous quittais. Tu me manque tu sais! J’aimerai tellement tu faire partager la vie sans alcool que je vis maintenant, partager ma solution, mais étais tu prêt à entrer dans ce monde rigoureux que demande cette nouvelle vie? Tu as choisi de te laisser aller loin de ton enfer terrestre. Je peux juste te dire merci de ton expérience qui m’a aider à faire le choix qui est le mien aujourd’hui. Regarde et soit fiers de ta famille, qui fait tout pour être digne des valeurs que tu nous a enseignées. Merci de tout ce que tu représente à mes yeux et de ta bienveillance là où tu es…

Je t’aime Papa

emoticone







objectifminceur |
annemariegattautmatristesse... |
Maxi Flore |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Belle et Mince pourquoi pas
| sauvons la convention colle...
| Myopathie, maladie neuro mu...